décembre 2011
 
 
  Bienvenue dans le cyberbulletin Rassemblés autour d’un rêve!  

  Rassemblés autour d’un rêve souhaite la bienvenue à un nouveau membre  

Rassemblés autour d’un rêve tient à souhaiter la bienvenue à l’Indigenous Physicians Association of Canada (IPAC) au sein de sa coalition d’organismes membres. L’IPAC s’ajoute à 11 organismes du comité consultatif de Rassemblés autour d’un rêve, préoccupés par la santé et le bien-être des enfants et adolescents inuits, métis et des Premières nations. Consultez le site Web de Rassemblés autour d’un rêve, pour savoir qui nous sommes.


  Le prix Peter Henderson Bryce  

La date limite des candidatures au prix Peter Henderson Bryce est reportée jusqu’au 15 janvier 2012. Les candidats doivent être des professionnels de la santé publique qui défendent les intérêts des enfants et adolescents autochtones et contribuent à élaborer des solutions en vue d’améliorer la sécurité, la santé ou le bien-être des enfants. Consultez le site Web de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières nations du Canada pour obtenir plus d’information, en anglais.


  De nouvelles ressources fournies par le Centre de collaboration nationale de la santé autochtone  

Le Centre de collaboration nationale de la santé autochtone a publié de nouvelles ressources qui jettent la lumière sur la santé publique des Inuits dans les régions urbaines et du Grand Nord du Canada (en anglais), sur la santé et les régimes alimentaires traditionnels autochtones et sur la santé de la population métisse, en pleine croissance. Une de fiches de renseignements porte sur les connaissances inuites, ou Inuit Quajimajatuqangit, et sur ses liens avec le bien-être et la survie des Inuits dans le contexte de changement contemporain. La série, également offerte en inuktitut, se penche sur les sujets suivants :


  Un concours sur les approches inspirantes pour faciliter l’apprentissage chez les Autochtones  

Changemakers sollicite des idées ou des projets qui soutiennent les approches inspirantes pour faciliter l’apprentissage des Premières nations, des Métis et des Inuits. Les propositions doivent être axées sur l’apprentissage, mais pas nécessairement en classe. Toutes les propositions seront affichées dans Internet, et les meilleures recevront des prix. La date limite du concours est fixée au 27 janvier 2012, et le nom des gagnants sera annoncé en mars. Consultez le site Web de Changemakers pour obtenir plus d’information au sujet du concours.


  Nouveau rapport de l’APN sur le système de protection de la jeunesse  

En novembre, l’Assemblée des Premières nations a publié KisKisik Awasisak: N’oublions pas les enfants – Comprendre la surreprésentation des enfants des Premières nations dans le système de protection de l’enfance. C’est le premier rapport de la composante Premières nations de l’Étude canadienne sur l’incidence des signalements de cas de violence et de négligence envers les enfants 2008 (ECI-PN 2008).


  Un rapport du Canada au Comité des droits de l’enfants de l’ONU  

En octobre, la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières nations du Canada et KAIROS Canada ont publié un rapport parallèle intitulé Honouring the Children. Ce document exhorte le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies de mettre un terme aux inégalités que subissent les enfants, les adolescents et les familles des Premières nations. Consultez le site de la Société de soutien à l’enfance pour obtenir plus d’information ou accéder au rapport, en anglais.


  Les services de protection de l’enfance pour les Inuits  

L’Inuit Tuttarvingat Centre, l’organisme national de santé des Autochtones, a préparé un rapport et une liste de ressources sur les pratiques de protection de la jeunesse dans les communautés inuites et les autres communautés. D’autres produits pourraient suivre d’ici un an. Le rapport, intitulé Inuit Child Welfare and Family Support:Policies, Programs and Strategies peut être consulté dans le site Web de l’Inuit Tuttarvingat Centre.


  L’éducation des Autochtones, un investissement solide  

Un nouveau rapport, publié par le Gabriel Dumont Institute of Native Studies and Applied Research, indique qu’il y a un incitatif de 90 milliards de dollars à corriger l’écart des peuples autochtones de la Saskatchewan sur le plan de l’éducation. D’après ce rapport, les peuples autochtones ont des revenus beaucoup moins élevés que les non-Autochtones par manque d’accès à l’éducation, mais grâce à l’éducation, les revenus s’équilibrent. Consultez le site Web du Gabriel Dumont Institute of Native Studies and Applied Research, en anglais, pour obtenir de l’information plus détaillée.


  Des jeunes métis sur la Colline du Parlement  

En novembre, le Comité sénatorial permanent des peuples autochtones a écouté des jeunes représentant le Ralliement national des Métis, l’Assemblée des Premières nations et Inuit Tapiriit Kanatami énoncer leurs priorités et problèmes actuels. Les membres du Comité sénatorial permanent ont posé des questions aux jeunes en matière de développement économique, d’éducation et de formation et leur ont demandé de quoi a l’air la vie d’un adolescent d’aujourd’hui. Le président du Ralliement national des Métis, Clément Chartier, a également fait une présentation au Comité. Pour obtenir plus de renseignements ou lire le commentaire, en anglais, consultez le site Web du Ralliement national des Métis.


  Le Wapikoni Mobile salué par la Commission des droits de la personne du Québec  

En décembre, le Wapikoni Mobile s’est vu décerner le prix Droits et Libertés 2011 de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Le groupe a été salué pour son engagement en matière de promotion des droits de la personne et des droits de la jeunesse, car il permet aux jeunes Autochtones l’occasion de s’exprimer par des réalisations vidéo et musicales. Depuis sa création en 2004, les studios ambulants se sont rendus dans 19 communautés des Premières nations et ont touché 2 000 participants de sept nations. Le Wapikoni Mobile a travaillé avec les jeunes autochtones de ces communautés à la création de 350 productions musicales et de 450 courts métrages. Consultez le site Web du Wapikoni Mobile ou écrivez à info@wapikonimobile.ca pour obtenir plus d’information sur les réalisations.