Été 2012
 
 
  Bienvenue dans le cyberbulletin Rassemblés autour d’un rêve!  

 

Congrès international sur la santé des enfants autochtones : demande de communications

 

Inscrivez à votre agenda le 5e congrès international sur la santé des enfants autochtones, qui aura lieu à Portland, en Oregon, du 19 au 21 avril 2013. La date limite pour proposer un atelier, en anglais, est fixée au 24 août, et celle pour proposer un résumé, au 21 septembre. Le thème de cette année est Des communautés solides, des enfants en santé. Ce congrès, organisé conjointement par la Société canadienne de pédiatrie et l’American Academy of Pediatrics, a lieu tous les deux ans et attire des professionnels de la santé, des chercheurs, des membres des communautés, des militants et d’autres intervenants qui travaillent avec des enfants autochtones d’Amérique du Nord et d’ailleurs dans le monde.


 

Le site Web de l’ONSA accessible encore cinq ans

 

Le site Web de l’Organisation nationale de la santé autochtone demeurera accessible pendant encore cinq ans, même si l’organisme a fermé ses portes le 30 juin. Ses comptes YouTube et SlideShare demeureront également actifs pendant cette période. Les riches archives de l’ONSA contiennent une section récente sur l’intimidation des Autochtones à l’intention des parents, des enseignants et des adolescents, en anglais, ainsi qu’une feuille de renseignement sur l’obésité juvénile chez les enfants autochtones, également en anglais


 

ITK élit un nouveau président

 

Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) a élu monsieur Terry Audla à sa présidence. Monsieur Audla, qui succède à madame Mary Simon, sera le président d’ITK dans le cadre d’un mandat de trois ans. Consultez le site Web d’ITK, en anglais, pour obtenir plus de renseignements ou lire le blogue du président.


 

Indigenous Children’s Health Report: Health Assessment in Action

 

L’Indigenous Children’s Health Report, publié en anglais par le Centre for Research on Inner City Health du St. Michael’s Hospital de Toronto, est un outil de référence et de prise de position que les intervenants en santé des enfants autochtones peuvent utiliser au Canada et à l’étranger. Ce rapport présente une évaluation de la santé des enfants autochtones dans quatre pays et explique l’importance d’appliquer des données exactes sur la santé des enfants autochtones aux politiques, programmes et services de santé pour véritablement réduire les disparités en santé entre les enfants autochtones et non autochtones. Consultez le site Webdu Centre for Research on Inner City Health pour obtenir plus de renseignements.


 

La Commission de la santé mentale du Canada publie la première Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada

 

Changer les orientations, changer des vies, publié par la Commission de la santé mentale du Canada, est la première stratégie du pays en matière de santé mentale. Cette stratégie vise à créer un système de santé mentale qui répond aux besoins de toutes les personnes qui ont des problèmes de santé mentale, ainsi qu’à leur famille. L’orientation stratégique 5 du rapport exige de travailler avec les peuples autochtones pour répondre à leurs besoins distincts en matière de santé mentale en reconnaissant le caractère unique de leur situation, de leurs droits et de leur culture. Les priorités d’action sont le fruit d’un dialogue continu avec l’Assemblée des Premières nations, Inuit Tapiriit Kanatami, le Ralliement national des Métis, le Congrès des peuples autochtones, l’Association des femmes autochtones du Canada et d’autres organisations, telles que l’Association nationale des centres d’amitié. Consultez le site Web de la Commission de la santé mentale du Canada pour obtenir plus de renseignements.


 

L’Enquête régionale sur la santé des Premières nations

 

Les résultats les plus récents de l’Enquête régionale sur la santé (ERS) des Premières nations, en anglais, révèlent que plusieurs indicateurs de qualité de vie dans les réserves ont diminué ou atteint un plateau. En effet, les résultats démontrent que près de la moitié des enfants qui habitent dans les réserves vivent dans la pauvreté. Les jeunes des Premières nations vivent souvent dans des maisons en compagnie de nombreuses personnes, mais moins de la moitié habitent avec leurs deux parents biologiques. L’Enquête régionale sur la santé a été créée au milieu des années 1990 après que le gouvernement fédéral a commandé sept enquêtes nationales sur la santé et les conditions de vie, qui excluaient les Premières nations. L’enquête est le cliché le plus complet et le plus précis de la santé et des conditions de vie dans les réserves. Téléchargez le rapport ou les principaux résultats, en anglais, pour en connaître les résultats.