Hiver 2010
 
 
  Bienvenue dans le cyberbulletin Rassemblés autour d’un rêve!  

 

L’ONSA à la recherche de candidatures de modèles à suivre

 

L’Organisation nationale de la santé autochtone (ONSA) est à la recherche de candidatures pour son Programme national des modèles autochtones. Chaque année, le programme souligne les réalisations, les qualités de chefs et l’innovation de 12 jeunes modèles inuits, métis et des Premières nations de 13 à 30 ans qui les inspirent à travailler pour réaliser leurs objectifs. Tout au long de l’année, ces modèles ont l’occasion de rendre visite à des communautés inuites, métisses et des Premières nations pour raconter leur histoire à d’autres jeunes. La sélection se fait à partir des nominations d’autres jeunes autochtones de 13 à 30 ans. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 19 mars 2010. Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site www.naho.ca/rolemodel/french/index.php.


  Le rapport de la situation 2009 de la SCP démontre le peu de progrès réalisés à l’égard du principe de Jordan  

Le rapport de la situation bisannuel En faisons-nous assez? de la Société canadienne de pédiatrie a été publié en décembre 2009. Il accorde un classement aux provinces, aux territoires et au gouvernement fédéral à l’égard de politiques publiques qui touchent les enfants et les adolescents, telles que la prévention des blessures, la promotion de la santé, les droits des enfants et la pauvreté. Malheureusement, pour ce qui est du principe de Jordan, les progrès sont minimes depuis le rapport de 2007. Plus de la moitié des provinces et des territoires obtiennent toujours une note « Mauvaise », et aucun n’a élaboré ou ne respecte de plan d’implantation. Pour en savoir plus, rendez-vous dans le site www.cps.ca/francais/defensedinterets/rapportpolitiques.htm.


 

Le Burn Camp for Kids in Ontario invite des campeurs à sa prochaine saison

 

Le camp BUCKO, ou BUrn Camp for Kids in Ontario, est à la recherche de campeurs pour la saison 2010 et tient à lancer une invitation spéciale aux jeunes autochtones ontariens qui ont survécu à des brûlures. Le camp BUCKO offre diverses expériences aux campeurs, y compris un programme d’une semaine, un programme d’échange de camps et des fins de semaine de camp familial. Grâce aux dons généreux à la fondation du camp BUCKO, les campeurs peuvent généralement y participer sans frais. Vous êtes invité à informer vos relations de cette possibilité, notamment si elles connaissent des jeunes susceptibles d’être admissibles. Vous obtiendrez plus d’information dans le site www.campbucko.ca ou au 1-877-272-8256.


 

L’Aboriginal Health Forum examine les défis et les solutions à l’égard des soins

 

L’Aboriginal Health Forum, qui aura lieu les 17 et 18 mai à Toronto, cherchera à déterminer les défis, les solutions et les pratiques exemplaires dans le domaine des soins aux autochtones. Le congrès portera sur toute une série de sujets de santé selon une approche multidisciplinaire orientée vers la prévention. Les sujets abordés passeront des problèmes d’effectifs aux solutions technologiques, en passant par la détermination des cycles intergénérationnels de la pauvreté et de la maladie et par les moyens de s’y attaquer. Consultez le site du congrès, en anglais, ou téléphonez au 1-888-777-1707 pour en savoir plus.


 

La protection de l’enfance menacée par une formalité judiciaire au Tribunal canadien des droits de la personne

 

La Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières nations du Canada signale que le gouvernement fédéral tente de faire dérailler le financement pour la protection de l’enfance en raison d’une formalité judiciaire. En vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne, on peut présumer une discrimination en vertu d’un bien, d’une adaptation ou d’un service. Le gouvernement fédéral allègue que le financement de la protection de l’enfance dans les réserves n’est pas un service et qu’il ne devrait donc pas être tenu responsable de la discrimination. Le gouvernement fédéral a déployé cette même stratégie sans succès devant le tribunal fédéral et a demandé au tribunal de rejeter la cause. La directrice générale de la Société, Cindy Blackstock, affirme : « Nous sommes persuadés que la position canadienne dans cette cause est en porte-à-faux avec ses obligations de garantir la sécurité et le bien-être des enfants et des adolescents avant de songer aux considérations de territoire de compétence. Cette cause a de vastes conséquences sur les droits à l’égalité des populations des Premières nations et de tous les Canadiens. » Afin de demander au gouvernement fédéral de retirer sa motion en vue de rejeter cette cause et d’autoriser qu’elle soit statuée sur le fond, écrivez au Premier ministre Harper. Consultez le site de la campagne je suis un témoin pour obtenir de l’information au sujet du tribunal, y compris des ressources à jour.


 

Get Immunized Information : Un site Web bilingue sur l’immunisation pour les peuples autochtones

 

Get Immunized Information est un carrefour d’information virtuel bilingue (anglais et français) sur l’immunisation et les peuples autochtones. Ce site contient une série de ressources d’information pertinentes, opportunes, crédibles et adaptées à la culture au sujet de l’immunisation et des populations inuites et des Premières nations. Il vise à contribuer au contrôle et à l’élimination des maladies évitables par un vaccin en faisant mieux connaître les bienfaits et les risques de l’immunisation à tout âge. Pour ce faire, il faut le soutien de médecins, d’infirmières, de représentants communautaires de la santé et de parents des communautés inuites et des Premières nations. Consultez le site www.getimmunized.ca/?q=fr pour obtenir de plus amples renseignements.


 

Un plan d’action sur les troubles de santé mentale qui touchent les communautés inuites

 

En décembre 2009, l’organisme Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) a lancé le plan d’action Alianait Inuit. Ce plan adopte une approche globale vis-à-vis de la santé mentale et expose les objectifs et les solutions qui permettront aux communautés et organismes inuits de collaborer pour affronter les défis en matière de santé mentale. Vous trouverez plus d’information ou pourrez télécharger un exemplaire du plan d’action, en anglais, dans le site www.itk.ca/publications.


 

Keewaytinook Okimakanak célèbre les carrières des Premières nations

 

L’automne dernier, les services Keewaytinook Okimakanak's K-Net, à titre de bureau de direction régionale des Premières Nations sur Rescol du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, ont commencé à afficher un nouveau projet de cyberapprentissage intitulé Celebrating First Nation Careers. Ce projet présente des membres des Premières nations qui vivent dans leur communauté d’origine tout en suivant le cheminement de carrière qu’ils se sont fixé. Il peut servir d’outil d’apprentissage afin de faire découvrir aux jeunes les nombreuses occasions de formation et de carrière qui leur sont offertes. Rendez-vous dans le site anglais http://ecareers.knet.ca pour voir les entrevues ou écrivez à Kirsty Baxter-Greene pour obtenir d’autres renseignements.


 

Le fondateur de Nunavut Sivuniksavut investi au sein de l’Ordre du Canada

 

Le fondateur de Nunavut Sivuniksavut, Murray Angus, est l’une des 32 nouvelles personnes à être désignées membres de l’Ordre du Canada. Le Nunavut Sivuniksavut est un programme collégial qui procure une formation aux jeunes Inuits du Nunavut qui souhaitent profiter des possibilités de formation et de carrière offertes par l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut et le gouvernement du Nunavut. Monsieur Angus reçoit cette distinction « pour avoir aidé de diverses façons à mieux faires connaître et faire respecter les populations autochtones du Canada et leurs traditions, et pour le rôle qu’il a joué, en tant que fondateur de Nunavut Sivuniksavut, pour faire découvrir leur pouvoir aux jeunes Inuits. » Le site www.gg.ca/document.htmlx?id=13469&lan=fra contient d’autres renseignements.