janvier 2011
 
 
  Bienvenue dans le cyberbulletin Rassemblés autour d’un rêve!  

 

Une meilleure formation se traduit par de meilleurs soins aux enfants autochtones

 

Les futurs pédiatres seront mieux préparés à prodiguer des soins de qualité aux enfants métis, inuits et des Premières nations lorsque la Société canadienne de pédiatrie aura déployé son programme sur la santé des enfants et adolescents autochtones. La formation inclut des sujets qui ne sont habituellement pas abordés par les programmes de pédiatrie, tels qu’un bref historique des peuples autochtones au Canada, le régime d’assurance-maladie, les déterminants sociaux de la santé et la résilience. Les résidents apprendront également au sujet des populations qu’ils sont les plus susceptibles de rencontrer dans leur milieu géographique. Financé par le Centre national de collaboration de la santé autochtone, le programme a été piloté plus tôt cette année à l’université Queen. La SCP est à mettre sur pied un réseau de pédiatres pour offrir cette formation dans chacun des programmes de résidence du Canada. Les formateurs commenceront à la donner vers le milieu ou la fin de 2011. Écrivez à manyhands@cps.ca pour obtenir plus d’information.


  Un nouveau rapport démontre un changement des priorités de santé chez les patients autochtones  

Regards sur la santé des Premières nations, des Inuits et des Métis : mise à jour de l’analyse environnementale, qui a été publié en décembre 2010, définit les priorités actuelles en matière de santé des organisations nationales qui œuvrent dans le domaine de la santé des peuples autochtones. Le rapport indique qu’un virage « positif » est en cours dans le secteur de la recherche au Canada et laisse présager une approche plus globale de la santé. Les déterminants sociaux de la santé figurent souvent dans la documentation et la recherche évaluées par des pairs, tout comme les thèmes liés à la promotion de la santé et à la prévention ainsi que les maladies chroniques et infectieuses. Le rapport indique que la santé mentale et la toxicomanie, sujets sensibles recensés par de nombreuses organisations nationales, font l’objet d’une attention accrue. Consultez le site Web du CCNSA pour obtenir plus de renseignements.


 

Assistez au congrès international sur la santé des enfants autochtones

 

Il est maintenant possible de s’inscrire au 4e congrès international sur la santé des enfants autochtones, qui aura lieu du 4 au 6 mars à Vancouver, en Colombie-Britannique. Ce congrès coopératif international portera sur des modèles de soins cliniques novateurs et des démarches communautaires de santé publique destinées aux enfants et aux adolescents des communautés autochtones des États-Unis, du Canada et de la scène internationale. Consultez le site du congrès pour en savoir plus.


 

L’ONRIISC lance un livre pour enfants sur l’alcoolisation fœtale

 

L’Organisation nationale des représentants indiens et inuits en santé communautaire (ONRIISC) a rédigé Sam’s Bear, une histoire pour enfants au sujet du développement du cerveau et de l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (ETCAF). L’histoire, destinée aux lecteurs de 5 à 8 ans, a été écrite pour sensibiliser à l’ETCAF et à sa prévention. Elle démontre également l’importance de l’amour et du soutien pour les enfants touchés par ce trouble. Sam’s Bear est offert sans frais, tant que les stocks et que les fonds seront disponibles. Téléphonez à l’ONRIISC pour obtenir plus de renseignements, au 450-632-0892, poste 224.


 

Conférence sur la santé des Autochtones et les relations intergénérationnelles

 

L’Association des hôpitaux de l’Ontario organise une conférence sur la santé des Autochtones et les relations intergénérationnelles qui se déroulera le 17 janvier 2011 à Sudbury, en Ontario. Consultez le site Web de l’Association des hôpitaux de l’Ontario, en anglais, pour obtenir plus de renseignements.


 

Une nouvelle directrice du Programme autochtone de la faculté de médecine de l’Université d’Ottawa

 

Nous félicitons la docteure Darlene Kitty, nouvelle directrice du Programme autochtone de la faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. La docteure Kitty est un médecin de famille qui exerce à Chisasibi, au Québec, Elle est engagée à aider les étudiants autochtones à réaliser leur rêve de devenir médecins et a participé à plusieurs stratégies en vue d’améliorer le recrutement et la rétention des étudiants autochtones en médecine. Elle a également participé à l’élaboration du programme en santé autochtone. Consultez le site Web de l’Université d’Ottawa pour obtenir plus de renseignements, en anglais.


 

7 façons de faire la différence

 

Vous cherchez un moyen de vous investir? Le site Web de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières nations du Canada présente désormais 7 façons de faire la différence. Il contient de l’information sur des enjeux importants liés à la santé des enfants et adolescents autochtones et vous oriente vers des ressources susceptibles de vous aider à vous investir et à changer les choses. Le principe de Jordan et Rassemblés autour d’un rêve en font tous les deux partie. Visitez le site Web pour obtenir plus de renseignements.


 

Appel de candidatures pour Poursuis ton chemin

 

Y a-t-il un jeune autochtone que vous admirez parce qu’il est un chef de file, un bénévole, qu’il préserve sa culture ou excelle à l’école ou dans les sports? A-t-il de 13 à 30 ans? Dans l’affirmative, proposez sa candidature à Poursuis ton chemin, le programme national des modèles autochtones, qui célèbre les réalisations des jeunes Inuits, Métis et des Premières nations. Consultez le site Web de Poursuis ton chemin ou écrivez à leadyourway@naho.ca pour obtenir plus de renseignements.


 

Mesurer la santé des enfants : Ouvrir des horizons nouveaux en Colombie-Britannique

 

Un rapport conjoint du représentant pour les enfants et les adolescents de la Colombie-Britannique et de l’officier de santé provincial, intitulé Growing Up In B.C., cherche à établir une base de données pour soutenir les changements de politiques en matière de santé des enfants et des adolescents, au moyen de 30 indicateurs du bien-être. Le rapport aborde des enjeux comme le suicide, l’abus et la consommation d’alcool et de drogues par les adolescents, le bénévolat, le taux d’obtention de diplômes du secondaire et les liens positifs dans les collectivités et avec des adultes empathiques. Il fait ressortir des moyens de mieux comprendre et de mieux surveiller la santé et le bien-être des enfants et des adolescents et constate des défis uniques a l’égard de la santé des enfants autochtones de la province. Consultez le site Web du CCNSA pour obtenir plus de renseignements.